Retour à tous les articles

Passion : génie mécanique

Évènement Genie Mecanique

À moins d’un an de terminer son baccalauréat en Génie mécanique à l’École de technologie supérieure (ÉTS), Christopher Morin en est déjà à son 4e stage chez Premier Tech. C’est ce qu’on appelle du dévouement! Réel passionné de la mécanique, il est même le capitaine du club étudiant du Pont d’acier Hercule à l’ÉTS. Son équipe et lui se sont d’ailleurs démarqués il y a quelques semaines, alors qu’avait lieu une compétition de niveau national à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign.

Sur les 42 équipes en lice, provenant notamment de la Chine, du Mexique et de partout aux États-Unis, ils ont réussi à se tailler une place sur la 3e marche du podium avec un temps d’assemblage de 1 minute 55 secondes, derrière des équipes de la Louisiane et de la Californie. Wow! « Les résultats entre les 3 premières équipes ont été très serrés, mais ça n’a pas été suffisant », précise-t-il. Pour Christopher et ses coéquipiers, il s’agit tout de même d’une très grande réussite, étant donné les quelque 250 équipes qui ont tenté leur chance durant l’année lors des compétitions régionales. Ils peuvent effectivement en être très fiers!

Ce n’est toutefois pas sans efforts que l’équipe a pu accomplir cette solide performance. Dès septembre, différentes phases de conception, de fabrication, de perfectionnement ainsi que de nombreuses pratiques d’assemblage ont été nécessaires tout au long de l’année : un défi de taille se dressait devant eux.

C’est ainsi que ce travail de longue haleine a finalement valu la 3e place au niveau national à Christopher et son équipe, ce qui est assez impressionnant! Dès l’automne prochain, Christopher entamera donc sa dernière année universitaire, et par le fait même sa dernière année au sein de ce club étudiant qui lui permet de mettre en œuvre sa passion pour la mécanique et son leadership.

Pour couronner le tout, il a aussi la chance d’être stagiaire en génie mécanique chez Premier Tech pour un 4e été de suite. « Des fois, mes amis me disent : “Tu retournes encore à Rivière-du-Loup cet été dans une petite entreprise?” Et je leur dis qu’au contraire, Premier Tech est présente dans 25 pays avec 4 200 équipiers! Dans une entreprise internationale, je peux travailler sur des beaux projets de grande d’envergure. En plus, je ne suis pas quelqu’un qui aime vraiment l’aéronautique ou l’aérospatiale, je préfère travailler sur des grosses structures avec de la mécanique, alors pour moi, Premier Tech, c’est parfait », poursuit-il. Il est sans aucun doute à la bonne place!

Dans un an presque jour pour jour, Christopher aura terminé ses études et il croit bien revenir s’installer en région. Qui sait, il sera peut-être de retour chez Premier Tech en tant qu’équipier à temps plein!

Pour faire comme lui et rejoindre notre équipe, visitez le www.premiertech.com/fr/recherche-emploi.