Retour à la liste

Premier Tech lance en primeur une solution aux rejets en phosphore

16 avril 2013

Premier Tech est heureuse d’annoncer que son Unité d’Affaires Premier Tech Aqua introduit dans le marché de l’assainissement autonome une primeur mondiale, soit son unité DpEC Autonettoyant. Il s’agit de la toute première solution d’enlèvement du phosphore applicable au traitement des eaux usées des résidences individuelles.

Il est connu que les rejets cumulatifs en phosphore dans les lacs et cours d’eau contribuent à l’éclosion périodique d’algues bleu-vert qui rendent l’eau impropre à la consommation et entraînent des restrictions d’usage de ces plans d’eau. L’activité humaine est en bonne partie responsable de ces rejets en phosphore qui, en plus d’affecter la vitalité des plans d’eau, entraînent la perte de valeur des propriétés riveraines. Plusieurs localités au Québec, en Amérique du Nord et de par le monde font face à cette problématique. L’arrivée d’un système d’élimination du phosphore provenant des rejets d’eaux usées des résidences s’avère donc pour eux une excellente solution de même qu’un pratique outil de gestion de leur développement.

« Certifiée selon les exigences des normes CAN/BNQ 3680-600 et NQ 3680-910, et en instance de brevet, l’unité DpEC Autonettoyant mise au point par notre équipe allie la simplicité d’opération à des performances optimales en toutes conditions, a dit Roger Lacasse, vice-président recherche et développement. Entièrement fabriquée en usine et prête à l’emploi pour une installation de qualité, cette unité, basée sur le principe de l’électrocoagulation, est dotée d’un système d’auto-nettoyage performant et fiable. L’unité DpEC Autonettoyant s’active seulement lorsque les eaux usées entrent dans le système, ce qui réduit la demande en énergie et les frais d’opération. »

« Premier Tech Aqua possède la plus importante équipe au monde en Innovation, Recherche et Développement dans le traitement des eaux usées pour les petits débits, a affirmé Henri Ouellet, président. Nous sommes déterminés à apporter aux municipalités et aux citoyens des solutions durables qui surpassent les normes environnementales les plus strictes, sont facilement exportables et transférables et sont soutenues par un service d’entretien intégré éprouvé. »

Cette solution permet donc aux municipalités et aux professionnels de l’assainissement d’offrir aux propriétaires riverains un soutien supplémentaire à la mise aux normes des installations septiques défaillantes. La réduction des rejets en phosphore assure une meilleure protection de ces environnements sensibles que représentent les lacs et cours d’eau. Ceci se traduit par un maintien ou une augmentation de la valeur des propriétés. Ce nouveau système offre aussi la possibilité de remplacer les installations à vidange périodique ou d’aménager des terrains à ce jour jugés non-constructibles.